Biathlon : Wierer en tête d'un souffle, Bescond première française, revivez la première course de la saison chez les filles

BIATHLON C'est reparti pour elles aussi

B.V.

— 

La biathlète franàçaise Julia Simon
La biathlète franàçaise Julia Simon — Marco BERTORELLO / AFP

Individuel femmes

1 - Wierer

2 - Herrmann

3 - Skottheim

...

6 - Bescond

8 - Chevalier

18 - Simon

Allez on va s'arrêter là, puisque c'est pratiquement réglé pour le top 10. Les Françaises ont plutôt été intéressantes sur cette première course de la saison. Probablement trois filles dans le top 20 (Bescond, Simon, Chevalier), et un temps de ski prometteur avant le sprint de demain. Wierer et Hermann se sont livrées une belle bataille. La bise tout le monde. 

15h28: Autant on a découvert une nouvelle pépite norvégienne chez le garçons tout à l'heure, autant chez les filles, c'est faillite sur toute la ligne aujourd'hui. Alors que les Suédoises déboulent par pack de 10. Les soeurs Oberg, Skottheim, Persson, on en a trois dans le top 5

15h25: Anaïs Chevalier en termine à son tour à la sixième place provisoire. Elle reculera sans doute en fond de top 10, mais c'est une très belle course de rentrée pour celle qu'on n'avait pas vu depuis les Mondiaux d'Ostersund. 8e temps de ski, propre

15h20: Et la place de meilleure française sans doute pour Bescond, qui a hésité à arrêter les frais la saison dernière. La voilà quatrième provisoire, en attendant la petit soeur Oberg qui peut encore lui passer devant. Dommage qu'elle ait manqué le sans-faute d'un rien

15h15: OH WIERER QUI GAGNE POUR HUIT CENTIEMES !!! Hermmann a bouffé tout le monde sur les skis, mais l'Italienne a gardé le petit coup de rein qu'il fallait pour finir en tête sur la dernière ligne droite.

 

 

15h11: DOMMAGE ANAÏS !!!!! La petite erreur tellement frustrante sur le troisième tir, alors qu'elle était dans le coup pour un top 5, voire mieux. Les Françaises avaient super bien commencé, mais ça s'est gâté depuis.

 

 

15h08: AIE AIE AIE. Anaïs s'était calée sur le rythme de Wierer, mais elle flanche sur ses deux dernières balles; 13/15. Par contre ça déroule du côté de l'Italienne qui va ressortir avec un pécule de 30 secondes d'avance sur Hermann. Ca devrait le faire

15h05: Bon après je m'enflamme peut-être un peu, dans le sens ou Denis Herrmann n'est pas passée au travers au tir, et qu'elle skie plus vite que Jean-Luc Crétier. Je ne vois que Wierer pour aller la chercher, si elle réussit un sans faute sur le dernier debout. 

15h02: ET ALLEZ 15/15 POUR BESCOND. Ca joue le podium cette affaire. Même chose pour Julia Simon, même si elle me semble un peu juste sur la vitesse de glisse. J'attends Anaïs Chevalier, qui m'a l'air pas mal du tout aussi

14h58: Dites-donc, mais j'avais pas vu que notre Nanas nationale était sur le podium provisoire à mi-course. Souvent l'athlète tricolore la plus fiable au tir, elle manque rarement le top 10 quand elle est dans un jour "normal"

 

14h55: On salue ici le retour d'Anaïs Chevalier, qui revient après avoir accouché d'une petite fille, si je me trompe pas. Interview intéressante dans l'Equipe ce matin, où elle raconte à quel point c'est difficile de partir un mois loin des siens. Autant dire qu'elle n'est pas là pour rigoler. 

 

14h50: BIM JULIA SIMON. Ca dégaine plus vite qu'un chasseur alpin. 10/10 pour la Française, qui concède un peu de temps sur les skis, mais la course est encore longue, 15 bornes, celles qui partent vite finissent parfois sur les rotules

14h46: ARGHHHH j'aurais mieux fait de me taire. Deux fautes pour Justine sur le premier debout. Comme Oeberg, ce qui est plus surprenant. Dommage pour la Française, qui avance bien sur les skis. 

14h43: Anaïs Bescond et Julia Simon sont aussi dans le rythme, avec un joli sans faute d'entrée. Tout roule pour le moment

14h40: Justine n'a pas accéléré sa cadence de tir pendant l'été, mais sa patience est récompensée puisqu'elle commence par un sans-faute. C'est le cas de beaucoup de concurrentes, alors que les garçons ont eu du mal ce matin

 

 

14h35: Justine Braisaz est la prreière française à prendre le départ. Je vous épargne la version longue de pourquoi elle s'appelle désormais Braisaz-Bouchet comme Anaïs Chevalier-Bouchet. Les deux se sont mariées avec deux Bouchet qui ne sont pas de la même famille. Voilà, vous savez tout. Bescond est partie aussi

14h30: C'est parti pour Wierer. Pas toujours prête en début de saison l'Italienne, on va voir si elle commence un peu moins diesel cette fois. 

14h25: Ok Alors Martin est parti à la retraite mais par contre la pub MGEN a  clairement pas fait ses annuités. On va se la taper encore un moment. Alors qu'Oeberg s'élance, je crois que c'est la championne olympique en titre sur l'individuel. 

14h20: ALLEZ ON EST PARTIS. Gontier et Tandrevold parmi les premières concurrentes à s'élancer. Il fait déjà nuit en Finlande, quel beau pays. 

 

 

14h10: Bref, c'est un beau samedi, parce que c'est un samedi de biathlon, et que Dorothea Wierer a sorti son plus beau maquillage pour remettre son titre en jeu

 

14h05: Allez salut la compagnie (enfin c'est pas vraiment ce que je veux dire TAPEZ PAS SVP J'AI RIEN FAIT ET IL Y A DES CAMERAS PARTOUT DARMANIN VA ETRE FURAX). 

13h35: Salut à tous. Vous avez pu suivre la course homme avec nous ce matin, en voici le live. Et sinon, une petite vidéo pour vous présenter la saison.

 

L'année dernière n'avait pas exactement été à la hauteur des attentes du côté des femmes. Certes, on avait eu quelques belles performances éparses, mais pas de vraie belles place au général de la Coupe du monde. Julia Simon et Justine Braisaz, les deux meilleures françaises avaient terminé 8e et 9e. Bref, on attend du mieux cette saison, à commencer déjà par cet individuel de 15 kilomètres à Kontiolahti. Les deux Anaïs, Bescond et Chevalier, complètent cette équipe de France aux allures très homogène.

>> On se retrouve juste après le déjeuner pour suivre cette course, ne loupez pas ça!